Proposition de thèse : modèles débit-distorsion pour les nouveaux formats vidéo

La récente norme de codage HEVC permet de représenter des nouveaux formats vidéo, tels que la vidéo scalable, multi-vues, 3D, ou encore, à dynamique étendue.

Pour que ce codage soit efficace, l’allocation des ressources de codage est capitale, si bien à niveau de groupe d’images que entre unités de codage au seine d’une même image.

Pour cela il est nécessaire d’avoir des modèles débit-distorsion qui représentent fidèlement le comportement du nouveau codeur HEVC.

En se basant sur les résultats obtenus sur le signal vidéo classique (voir publications avec notre doctorant Nello Fiengo), nous voulons proposer et étudier des modèles débit-distorsion pertinents pour les formats vidéo émergents, possiblement avec prise en compte de la qualité perçue par l’utilisateur humain.

Pour candidater à cette thèse, connectez-vous au site de l’ADUM.

http://www.adum.fr/